Tourisme spatial: Virgin Galactic atteint l'espace pour la première fois

Tourisme spatial: Virgin Galactic atteint l'espace pour la première fois

Pour son quatrième vol d'essai avec allumage du moteur-fusée, le VSS Unity (SpaceShipTwo) de Virgin Galactic a atteint jeudi une vitesse maximale de Mach 2,9 après avoir été largué par son avion porteur VMS Eve (WhiteKnightTwo) à 15 km d'altitude dans le ciel du désert de Mojave en Californie.

Ce vol est une victoire majeure pour la société dirigée par le britannique Richard Branson, qui souhaite envoyer des touristes dans l'espace pour un prix de 250 000 dollars par siège.

Quelques secondes plus tard, les réacteurs de SpaceShipTwo l'ont propulsé à 80,47 km, altitude à laquelle les pilotes, Mark Stucky et Frederick Sturckow, ont pu faire l'expérience de l'apesanteur.

Autre motif de satisfaction pour la Nasa: les Etats-Unis n'avaient plus envoyé d'astronautes dans l'espace depuis l'arrêt de son programme de navettes spatiales, en 2011. Celle-ci fixe en effet la frontière de l'espace à 50 miles (environ 80,4 km) alors que la définition communément admise la situe à 100 km.

C'est au tour de Virgin Galactic de nous emmener titiller les étoiles.


M. Branson avait dit sur CNN en novembre qu'il espérait voir ses pilotes atteindre l'espace "avant Noël ". Il existe une deuxième frontière, appelée ligne de Kármán, à 100 kilomètres d'altitude et qui reconnue par la Fédération aéronautique internationale.

Entre temps, une industrie spatiale en plein essor livre bataille pour devenir la première entreprise privée à construire des engins capables d'envoyer les astronautes et des touristes dans l'espace.

"Nous avons montré aujourd'hui que Virgin Galactic peut ouvrir l'espace au monde", s'est réjoui l'homme d'affaires britannique Richard Branson, fondateur du groupe Virgin, qui a annoncé un premier vol commercial d'ici mars 2019 et a promis de faire partie des passagers. L'appareil a réussi son premier vol d'essai dans l'espace après plusieurs années de difficiles recherches. Mais cette dernière a choisi de le faire avec une petite fusée.

La date du premier vol commercial de Virgin Galactic a été maintes fois repoussée, en particulier à cause de l'accident qui a coûté la vie à un copilote lors d'un vol d'essai en 2014.

Plus de 600 personnes ont d'ores et déjà réservé leurs places pour les vols commerciaux.

Articles Liés