Le Téléthon obligé de quitter la place de la Concorde — "Gilets jaunes"

Le Téléthon obligé de quitter la place de la Concorde —

Et le plateau de l'émission devait être installé place de la Concorde... en bas des Champs-Élysées. Le mouvement des "gilets jaunes" a changé la donne. Fidèles au rendez-vous qui vient en aide aux enfants atteints de maladies génétiques rares, Sophie Davant et Nagui seront à nouveau aux commandes ce vendredi 7 et ce samedi 8 décembre sur les antennes de France Télévisions.

Le match entre Paris et Toulouse annulé, le ministre de l'Intérieur qui souhaite l'annulation de la marche pour le climat: l'acte 4 des Gilets jaunes, qui devraient manifester une nouvelle fois samedi sur les Champs-Élysées, va nécessiter la présence renforcée des forces de l'ordre. Mais, en moins de 24 heures, tout semble s'être accéléré, notamment après les consignes de la préfecture de police. Même si certains éléments du décor ont déjà été installés. "Pour des raisons de sécurité, bien sûr, et pour éviter que le plateau soit envahi par des manifestants". À quatre jours de son coup d'envoi, ce vendredi à 18h45, le marathon télévisuel aux profits de l'Association française contre les myopathies (AFM) est contraint de changer ses plans.

L'autre crainte des organisateurs du Téléthon, qui mettra cette année l'accent sur les "premières victoires" qui commencent à être remportées contre les maladies rares grâce à la thérapie génique, réside également dans les répercussions de cette mobilisation des Gilets jaunes sur les promesses de dons. À défaut de déménagement, France Télévisions prépare un plan B.


France Télévisions ne va donc pas pouvoir organiser son émission en direct depuis la Concorde, où le groupe audiovisuel public avait monté deux grandes bulles. Pour le prime time, France Télé pourrait occuper le studio habituellement occupé par "L'Émission Politique " à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine).

En interne on déplore malgré tout un show qui sera, forcément, un peu moins "spectaculaire". Les responsables de l'événement caritatif avaient expliqué cette baisse de générosité par une exposition médiatique moins forte qu'à l'habitude, quelques jours seulement après la mort de Johnny Hallyday. En 2017, les promesses de dons avaient reculé de près de cinq millions d'euros par rapport à 2016 (75,6 millions contre 80,31 millions). Les manifestations vont donc se poursuivre ce week-end, contraignant les équipes du Téléthon de déménager et d'investir exceptionnellement les studios de France Télévisions.

Articles Liés