Promis, Aulas ne refera pas une Fekir avec Aouar — Lyon-Algérie

Promis, Aulas ne refera pas une Fekir avec Aouar — Lyon-Algérie

Jean-Michel Aulas est un président fier. "Bien sûr, on souhaite qu'un joueur comme Houssem, qui est une valeur ajoutée, soit avec nous", a reconnu Djamel Belmadi, qui sait bien que l'affaire est loin d'être simple. Après on va voir le discours qu'on aura en face. En club, bien sûr, puisque Pep Guardiola (Manchester City) lui-même a été impressionné lors des deux matches du tour de poules de Champions League disputés contre l'OL (1-2; 2-2).

Très en vue ces dernières semaines, notamment en ligue des champions, Houssem Aouar fait beaucoup parler, notamment quant à son avenir international, lui qui n'a toujours pas tranché s'il choisira l'Algérie ou l'équipe de France. Si on sent qu'il a l'envie de jouer pour son pays d'origine on avancera d'un pas, mais s'il ne se sent pas concerné, on passera à autre chose.


"C'est un choix personnel.

J'en profite pour dire aussi que je ne suis jamais intervenu, parce que j'ai mes propres convictions sur le sujet et pour moi l'essentiel c'est que Houssem, sa maman et sa famille soient heureux et puisse exprimer son immense talent", a assuré Aulas mardi en conférence de presse. Il y a eu par le passé Nabil pour qui la question s'était posée aussi. Ceci étant, on a de bonnes relations aussi avec la Fédération algérienne. "J'ai vraiment envie qu'il réussisse jusqu'au bout, peu importe ses orientations en matière de sélection et qu'il reste à l'OL" a déclaré Jean-Michel Aulas, le président de l'Olympique Lyonnais. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.

Articles Liés