David Hallyday règle ses comptes avec Laeticia dans une chanson

David Hallyday règle ses comptes avec Laeticia dans une chanson

Les paroles de la chanson sont signées Arno Santamaria et la musique a été composée par David Hallyday.

Le fils de Sylvie Vartan chante également sa peine de ne pas avoir pu dire adieu à son père, avant sa mort, le 5 décembre 2017. Le Figaro et Le JDD dévoilent, dimanche 2 décembre, les paroles d'Eternel, un second extrait de l'album de David Hallyday, J'ai quelque chose à vous dire, qui sortira le 7 décembre. Mais si le refrain, "Faudrait déchirer le ciel, l'amour est éternel", est directement tourné vers son père disparu, d'autres phrases laissent voir une rancune tenace à l'égard de sa belle-mère, Laeticia Hallyday. "J'ai vu dans tes larmes / Couler la blancheur / Mais noir sous le voile / Je cherche encore ton cœur / J'ai lu ton visage / Le vague, le mépris / N'est pas l'état sauvage / Avec lequel j'ai appris". Tu ne peux m'empêcher de poser ma main sur son corps blessé.


Eternel est un cri du coeur pour celui qui avait admis dans son interview pour Sept à huit, le 18 novembre dernier, qu'il n'avait pas pu dire au revoir à son père. "J'ai passé la journée à attendre de pouvoir entrer dans son bureau, où il était hospitalisé". David Hallyday avait en outre révélé qu'il avait rédigé une lettre à Johnny, qu'il a remise à Marnes-la-Coquette mais qui n'a jamais été donnée à temps. "J'avais besoin de sortir ce dernier jour que j'ai vécu, horrible, que Laura a vécu aussi, à Marnes-la-Coquette", souligne-t-il. "Tu peux tout casser ou tout effacer". Il fallait que je remette les choses à leur place et montrer ce que j'ai vécu.

Alors que l'on pensait que David, Laura et Laeticia étaient enfin prêts à échanger, cette dernière semble avoir mis un terme aux négociations, ce qui repousse encore un peu plus la perspective d'un accord rapide et apaisé entre les deux parties. "J'y vais fort parce que c'est très fort. Ces moments ont été très difficiles (...) il fallait que ça sorte". Ce n'est pas un roman, mais ce n'est surtout pas une vengeance.

Articles Liés