4 choses qui changent en décembre 2018

4 choses qui changent en décembre 2018

En Limousin, le mardi 4 décembre, il faudra régler votre récepteur TNT pour que votre télévision n'affiche pas un écran noir si vous recevez la TNT par une antenne râteau. Une baisse qui est due au repli du prix du baril de pétrole, prix sur lequel est indexé celui du gaz naturel.

Pour ce mois de décembre, les tarifs du gaz sont orientés à la baisse.

"Au 1er décembre 2018, les tarifs réglementés d'Engie baissent de 2,4% par rapport au barème en vigueur depuis le 1er novembre 2018", indiquait la Commission de régulation de l'énergie (CRE) dans un communiqué, le 23 novembre 2018.

Une fois n'est pas coutume: les tarifs réglementés du gaz, proposés par le fournisseur historique Engie, vont baisser de 2,4% au mois de décembre. Dans le détail, votre facture baissera de 0,8 % si vous utilisez le gaz pour la cuisson, de 1,5 %pour la cuisson et la production d'eau chaude et de 2,4 % si vous vous chauffez au gaz.


Cette baisse du prix du gaz est la bienvenue après l'augmentation des tarifs de 5,79 % en novembre. Cette prise en charge par l'Assurance maladie concernera toutefois uniquement les préservatifs de la marque EDEN, fabriqués par le laboratoire Majorelle. Ces préservatifs seront vendus en pharmacie sur prescription médicale. Cette mesure vise à lutter contre la recrudescence de certaines maladies sexuellement transmissibles. Si vous avez commis une erreur lors de votre dernière déclaration de revenus en ligne, il est encore temps de rectifier le tir directement par ici.

Les copropriétaires (d'une copropriété de moins de 50 lots) ont jusqu'à la fin du mois pour immatriculer leur bien sur un registre national. Elle est en général réalisée par le syndic (professionnel ou bénévole) assurant la gestion de la copropriété. L'objectif est de faciliter la connaissance de l'état des copropriétés et de mieux prévenir d'éventuels dysfonctionnements.la procédure s'effectue à l'adresse suivante: www.registre-coproprietes.gouv.fr.

Avant le 18 décembre, il est encore possible de corriger les informations fournies sur sa déclaration de revenus si l'on s'aperçoit qu'elles sont erronées.

L'impôt ne sera pas prélevé mais l'information sera communiquée au contribuable pour l'aider à se préparer à la bascule vers le prélèvement à la source.

Articles Liés