12 milliards de $ prêtés "par erreur" par une banque russe — RCA

12 milliards de $ prêtés

La banque publique russe VTB (Vneshtorgbank / Banque du commerce extérieur: Ndlr) a attribué, par erreur, un prêt de 12 milliards $ à la République centrafricaine, rapporte Reuters.

En effet, le prêt était mentionné dans un rapport financier trimestriel publié par la banque russe. "Très probablement, il s'agit d'une erreur opérationnelle dans le système lorsque les pays ont été codés", a déclaré la banque russe dans un communiqué envoyé à Reuters.

"Une erreur technique." La banque russe VTB a versé "par erreur " un prêt de plus de 800 milliards de roubles, soit 10,5 milliards d'euros à la Centrafrique, a confirmé le deuxième groupe bancaire russe après des révélations de plusieurs médias. " La banque VTB n'a pas d'exposition de cette taille vis-à-vis d'un pays étranger". Une information directement confirmée par Elvira Nabioullina, présidente de la Banque centrale russe.


A Bangui, le ministre de la Communication et porte- parole du gouvernement centrafricain, Maxime-Ange Kazagui. interrogé par l'AFP, a affirmé ne pas être "officiellement au courant d'un quelconque transfert". Si les principaux concernés parlent d'une erreur, la presse spécialisée elle, n'a pas hésité à dénoncer avant de finalement se raviser suite aux explications fournies par les autorités.

"J'ai cru comprendre que de toute façon c'était une erreur de la banque", a-t-il dit, ajoutant que "cette affaire n'a rien à voir avec la République centrafricaine".

"Je peux leurs donner mon RIB pour le prochain virement avec grand plaisir", a proposé un internaute sur Twitter. En dehors de ce "bug bancaire", la Russie a récemment investi tous azimuts en Centrafrique, l'ancienne colonie française. Ce pays de 4,5 millions d'habitants est classé parmi les plus pauvres au monde mais est riche en diamants, or et uranium.

Articles Liés