Au Grand Palais, l'art contemporain fan de Michael Jackson — Paris

Au Grand Palais, l'art contemporain fan de Michael Jackson — Paris

Il est le plus productif du panthéon des stars défuntes. Au même titre que Marilyn Monroe, les Beatles ou Elvis Presley, Michael Jackson fait partie de ces artistes dont la seule évocation fait surgir une image, une mélodie ou un souvenir, bien au-delà de leur seul public. Véritable mythe populaire et contemporain, Michael Jackson rapporte à sa famille la bagatelle d'un milliard d'euros par an, grâce notamment à "Thriller", qui se serait déjà vendu à 105 millions d'exemplaires 36 ans après sa sortie. C'est un noir, mais qui veut devenir blanc. On ne le sait pas.

Après Londres, l'exposition "On The Wall", en référence à l'album "Off the wall" de 1979, s'ouvre à Paris. Ils ont tous été influencés par l'artiste dans leurs propres domaines artistiques. En premier Andy Warhol au début des années 80, comme l'explique Vanessa Desclaux, commissaire associée de l'exposition: "Il l'a photographié avec ses frères et dès 1982, Andy Warhol commande à un artiste un portrait de Michael Jackson". En 1984, cette fois c'est le Time qui demande à Andy Warhol de faire une couverture avec un portrait de Michael Jackson.

Parfois, le roi de la pop a collaboré directement avec des artistes plasticiens comme le peintre américain Kehinde Wiley qui l'a immortalisé en monarque à cheval, directement inspiré du portrait équestre du roi Philippe II par Rubens en 1628. Cet impressionnant tableau accueille d'ailleurs le visiteur. La séquence vidéo propose un cocktail étonnant entre des pas de danse classique et les postures iconiques de Michael Jackson. Chaque étape de la visite décrit une facette du chanteur qui aurait eu 60 ans le 29 août: le danseur de légende, l'avènement du roi de la pop, le roi du pop art, ses métamorphoses, le citoyen du monde et enfin l'icône et l'idole.

Un visiteur observe une oeuvre faisant partie de l'exposition
Un visiteur observe une oeuvre faisant partie de l’exposition On The Wall au Grand Palais le 21 novembre 2018

L'exposition doit ensuite partir dans d'autres villes européennes. "Il continue d'influencer et d'inspirer".

" Les relations entre la musique et les arts plastiques sont fréquentes mais jamais elles n'ont atteint cette ampleur avec Michael Jackson".


Articles Liés