Un père vend sa fille aux enchères sur Facebook — Soudan du Sud

Un père vend sa fille aux enchères sur Facebook — Soudan du Sud

Parmi les intéressés, des hauts fonctionnaires du gouvernement et un homme d'affaires, qui s'est avéré être le plus offrant. Selon une organisation de défense des droits des enfants, Plan International, le père de famille aurait obtenu en échange de sa fille 500 vaches, trois voitures et 10 000 dollars.

Reuters rapporte l'histoire d'une féroce vente aux enchères pour remporter le droit d'épouser une jeune fille de 17 ans vivant au Soudan du Sud.

Mais le réseau social n'a supprimé la publication que six jours après le mariage. Dans un communiqué, un porte-parole de Facebook a indiqué qu'ils "amélioraient constamment les méthodes utilisées pour identifier les contenus contraires [au] règlement", notamment en ayant agrandi leur équipe de sécurité, qui comprend environ 20.000 personnes.


Pour George Otim, le directeur de Plan International pour le Soudan du Sud, cité par Slate, " cette utilisation barbare de la technologie est la réminiscence des marchés aux esclaves d'un autre temps ".

Le 25 octobre dernier, une adolescente a été mise aux enchères sur Facebook. Au Myanmar, l'armée avait utilisé le réseau social pour attiser la haine contre les Rohingyas et inciter la population à les massacrer.

Articles Liés