Cinq automobilistes tués par un feu de forêt en Californie

Cinq automobilistes tués par un feu de forêt en Californie

Bien qu'on ne rapporte officiellement aucun décès pour le moment, le shérif du comté de Butte, Kory Honea, a déclaré vendredi que des pertes de vie avaient été rapportées, mais qu'il était impossible pour le moment de confirmer ces informations. À Paradise, ville couverte d'épaisses fumées et de cendres, des dizaines de maisons ont été détruites, ainsi qu'un hôpital, une station-service, de nombreux véhicules et plusieurs restaurants. "Tout a été détruit", a pour sa part déploré le porte-parole du Cal Fire, le département californien des forêts et de la prévention des incendies.

"L'ampleur de la destruction que nous avons vue est vraiment incroyable et à fendre le cœur", a expliqué le représentant du bureau des services d'urgence du gouverneur de Californie.

"Je pense que nous avons perdu un lycée et au moins l'une des écoles élémentaires", a ajouté la maire de Paradise, Jody Jones, citée par le Los Angeles Times.

Plusieurs centres d'hébergement ont distribué des masques protecteurs contre les fumées et de nombreuses écoles ont été fermées dans les comtés de Ventura et Los Angeles.

Quelque 75.000 habitants sont soumis à des ordres d'évacuation face à la menace du "Woolsey Fire", qui a déjà consumé une trentaine de kilomètres carrés de terrain.


Un autre incendie s'est développé dans le sud de la Californie, à quelques kilomètres de l'endroit où un ancien soldat a ouvert le feu, mercredi soir, dans un bar de Thousand Oaks, au nord de Malibu, tuant douze personnes avant de se suicider. Ses 26 000 habitants.

Selon le service des incendies de la ville de Paradise, la majorité des 2000 immeubles et maisons de la ville ont été détruits par les flammes.

L'incendie qui menaçait Malibu était parti de la commune de Thousand Oaks, littéralement, les Mille Chênes, dans les Agoura Hills. "De nombreux membres des premiers secours n'ont pas dormi et comme il y a d'autres incendies dans l'Etat de Californie, nous n'avons pas reçu autant d'aide que nous souhaitions".

L'incendie de forêt qui s'est déclaré jeudi matin dans le comté de Butte a pris des proportions incontrôlables sous l'effet des vents puissants qui soufflent sur la région.

En septembre, le "Mendocino Complex" avait été maîtrisé après près de deux mois de lutte. Il avait détruit 93.000 hectares avant de pouvoir être éteint, après six semaines de lutte.

Articles Liés