Ce présentateur de JT est virtuel et exploite de l'IA

Ce présentateur de JT est virtuel et exploite de l'IA

Concrètement, les ingénieurs de Xinhua ont enregistré l'apparence et le mouvement des lèvres de l'un de leurs présentateurs, afin de pouvoir les moduler en temps réel et lui faire prononcer n'importe quel texte.

Le décor est celui d'un studio de télévision traditionnel, et à première vue, le présentateur est un humain en chair et en os. Au lieu d'être limitée à huit heures de travail par jour, comme un être humain, cette IA peut travailler sans interruption 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

Avec ce prototype de présentateur JT entièrement automatisé, les spécialistes chinois en intelligence artificielle de Sogou font la démonstration de leur savoir-faire en matière de "deep fake". Il est désormais officiellement membre de la rédaction de Chine nouvelle.


Les deux personnages présentés à la Conférence mondiale de l'Internet, une manifestation organisée chaque année par le gouvernement chinois à Wuzhen, non loin de Shanghai, ont déjà fait leur apparition sur des produits mis en ligne par Chine nouvelle, mais ce que compte en faire l'agence n'est pas encore très clair.

Ils ne relèvent pas à proprement parler de l'intelligence artificielle: ils récitent le texte qui leur est transmis, à la différence de machines capables de réfléchir, de prendre des décisions et d'agir de leur propre chef.

En Chine, l'intelligence artificielle (IA) vient de trouver une nouvelle application: la présentation du journal télévisé. Ce plan a toutefois été mis en veilleuse ces derniers mois, à la suite des accusations du président américain, Donald Trump, selon lesquelles ces innovations seraient pillées aux États-Unis.

Articles Liés