Un propriétaire de maisons closes élu dans le Nevada après sa mort

Un propriétaire de maisons closes élu dans le Nevada après sa mort

En dépit du fait qu'il a perdu la vie le 16 octobre dernier, le propriétaire de maisons de tolérance et vedette de la télé réalité, Dennis Hof, a pu remporter les élections de mi-mandat et a été élu à la 32e assemblée de district du Nevada, rapportent des médias américains.

Les particularismes du code électoral des Etats-Unis ont permis à un tenancier de maisons closes, décédé en octobre, d'être élu à l'assemblée de l'Etat du Nevada, dans l'ouest des USA!

Opposé à la démocrate Lesia Romanov, Hof partait favori dans ce comté rural très conservateur.

Le Code électoral du Nevada autorisait le maintien de sa candidature post-mortem. Ils savaient maintenant que ce ne serait pas lui qui occuperait le poste, a mentionné Chuck Muth à l'agence Reuters. "Ils se sentent plus confortables de voter pour lui étant donné qu'ils sont au courant que ce sera un autre républicain qui le remplacera". Des établissements qui avaient fait sa fortune.

Dennis Hof est mort le 16 octobre après avoir célébré ses 72 ans lors d'un meeting électoral, en compagnie d'un acteur pornographique à la retraite et d'un célèbre représentant du lobby anti-impôt.


Dennis Hof, propriétaire de plusieurs maisons closes et star d'une émission de téléréalité, a remporté un bastion républicain dans le Nevada.

Connu pour sa personnalité tapageuse, ce supporter de Donald Trump, ancienne vedette de téléréalité, avait ouvert sept maisons closes, des stations-essence et des restaurants.

Il a publié des mémoires intitulés "The art of the pimp" ("L'art du maquereau"), allusion au best-seller "The art of the deal" ("L'art de la négociation") de Donald Trump, son modèle en politique selon ses dires.

Avec des informations du HuffPost et de l'Agence France-Presse.

Articles Liés