La première musulmane voilée fait son entrée au Congrès (vidéo) — Etats-Unis

La première musulmane voilée fait son entrée au Congrès (vidéo) — Etats-Unis

L'ancienne serveuse, issue de la communauté hispanique et supportrice de Bernie Sanders, Alexandria Ocasio-Cortez, âgée de 29 ans, devient la plus jeune femme membre du Congrès et son troisième membre le plus jeune de l'Histoire.

Celle qui revendique l'étiquette socialiste est devenue en quelques mois la figure de proue d'une nouvelle vague de femmes et de membres des minorités qui bousculent l'establishment démocrate. "Je suis musulmane et je suis noire (...) et j'ai décidé d'être candidate parce que je voulais montrer ce qu'est une démocratie représentative", expliquait-elle en septembre au magazine Elle.

En août, après avoir remporté la primaire démocrate, elle avait souligné la portée symbolique de sa candidature.

Outre ces deux femmes, le parti démocrate a vu plusieurs personnalités s'illustrer mardi en entrant au Congrès. Originaire de Chicago, cette militante de 44 ans a mené une campagne de terrain, n'hésitant pas à évoquer les agressions sexuelles qu'elle a subies et sa proximité avec les classes populaires pour assurer qu'elle serait " une dirigeante différente ".

Deux femmes musulmanes, Ilhan Omar et Rashida Tlaib, vont faire leur entrée au Congrès américain, une première dans l'histoire des États-Unis, après que ces candidats démocrates ont remporté mardi les élections de mi-mandat respectivement dans des districts du Minnesota et du Michigan. "On a réussi, ensemble". Merci! ", a tweeté Ilhan Omar, une réfugiée somalienne, avant d'écrire à l'attention de Rashida Tlaib, née à Detroit de parents immigrés palestiniens: " Félicitations à ma soeur Rashida Tlaib pour sa victoire.


Le frère aîné du vice-président des Etats-Unis Mike Pence a remporté un siège à la Chambre des représentants dans la circonscription jadis détenue par ce dernier dans l'Indiana, bastion des républicains. Il se présente comme un conservateur anti-avortement et pro-armes. "Vous n'avez pas à changer pour être candidat", avait-elle lancé à ses partisans.

A l'image d'une société américaine fortement imprégnée par le découpage communautaire, les deux femmes ne cachent pas leur identité musulmane. Avocate férue d'arts martiaux, elle est devenue la première Amérindienne à être élue au Congrès en l'emportant sur des terres conservatrices. Élevée par une mère célibataire ancienne membre de l'armée, elle est diplômée d'un institut de formation publique et a passé un an à Washington au sein de l'administration Obama.

Deb Haaland, 57 ans, est quant à elle une mère célibataire issue de la tribu Laguna Pueblo, qui a vaincu l'alcoolisme et subsisté grâce à des bons d'alimentation.

"Je suis une femme, je suis une femme de couleur", disait la candidate durant la campagne en désignant son visage brun et ses longs cheveux noirs et lisses. "C'est ce genre de personnes qu'il faut au pouvoir actuellement pour faire avancer les questions qui comptent", martelait-elle lors de ses meetings. Elle avait fait campagne contre des élus qui, selon elle, ne représentent pas plus les Amérindiens que les autres minorités ou les millions de pauvres dans l'Amérique de Donald Trump.

Articles Liés