Quand Antoine de Caunes piège José Garcia aux obsèques de Philippe Gildas

Quand Antoine de Caunes piège José Garcia aux obsèques de Philippe Gildas

Sa veuve, Maryse Gildas, qui l'a soutenu dans la bataille contre le cancer jusqu'au dernier instant, était aux premières loges.

José Garcia et Antoine de Caunes, aux obsèques de Philippe Gildas, au Père-Lachaise, le 5 novembre 2018.

"Antoine de Caunes (a) fait croire à José Garcia que Maryse (l'épouse de Philippe Gildas) avait souhaité un dress code tout en blanc pour le dernier au revoir à Philippe". C'est l'écrivain et scénariste Laurent Chalumeau qui a relaté cette anecdote sur Instagram.


Grande figure des médias en France et visage emblématique de la chaîne Canal+, Philippe Gildas avait demandé que ses obsèques soient une fête: entre ses chansons préférées et des fous rires à répétition, un dernier adieu peu commun lui a été rendu lundi.

"Gildas n'était pas un saint, mais la somme de ses défauts n'arrive pas à la cheville de sa principale qualité: une immense bienveillance qui lui vaudra toutes les indulgences", a ajouté Antoine de Caunes qui a rappelé aussi quelques mémorables gaffes à l'antenne de celui à qui il voue "une reconnaissance éternelle". José (et sa femme Isabelle Doval) se sont donc pointés tout de blanc vêtus, à l'exception de leurs manteaux, comme à une pool party dans la villa d'Eddy Barclay à Sain-Trop'. José (et sa délicieuse femme Isabelle Doval, innocent dommage collatéral) se sont donc pointés tout de blanc vêtus, à l'exception de leurs manteaux, comme à une pool party dans la villa d'eddy barclay à saint trop'. quelle ne fut pas leur déconvenue en découvrant qu'ils étaient évidement les seuls à qui cette instruction avait été communiquée. comptez sur moi pour ne rien avoir épargné à José: Tu cherches Collaro? José Garcia, Bruno Solo, Raphaël Mezrahi ou encore Patrick Poivre d'Arvor étaient à ses obsèques. "Je me suis encore fait avoir", s'est amusé José Garcia. Maryse était hilare. Même Philippe, dans sa boîte avant qu'on ne la brûle, était mort de rire.

Fidèle à sa réputation, il a donc profité de l'occasion pour tendre un piège à son ami et acolyte de toujours: José Garcia.

Articles Liés