Toutes les sanctions des É-U contre l'Iran seront rétablies lundi

Toutes les sanctions des É-U contre l'Iran seront rétablies lundi

"Game of Thrones", produit par HBO et qui s'achèvera l'année prochaine après la 8e saison, est la série de fiction la plus couronnée dans l'histoire des Emmy Awards, les récompenses de la télévision américaine.

Deux d'entre eux se sont engagés à couper totalement leurs importations à l'avenir, les six autres continueront à acheter du pétrole iranien, mais beaucoup moins qu'avant les sanctions.

"Ce nouveau président américain (.) a discrédité ce qui restait du prestige des Etats-Unis et de la démocratie", a dit le guide iranien sur son compte Twitter en parlant de M. Trump.

Premier personnage de l'Etat iranien et ultime décideur dans les dossiers sensibles, l'ayatollah Khamenei a fustigé la politique américaine. "Le pouvoir de contraindre des Etats-Unis, en utilisant leur puissance économique et militaire est aussi en déclin", selon lui.

Donald Trump a détourné vendredi Winter is coming, phrase emblématique de la série Game of Thrones (GoT, pour les fans) pour saluer le prochain rétablissement des sanctions contre Téhéran.et la distribution de la série n'a pas manqué de lui répondre.


"L'objectif est de priver le régime des revenus qu'il utilise pour semer la mort et la destruction à travers le monde", a déclaré le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo, alors que les Etats-Unis cherchent à stopper le programme balistique de l'Iran ainsi que son influence au Moyen-Orient.

Huit pays bénéficieront toutefois de dérogations et seront autorisés temporairement à continuer d'importer du pétrole iranien, "mais uniquement car ils ont fait preuve d'efforts importants pour ramener leurs importations de brut vers zéro" et "ont coopéré" avec les Etats-Unis "sur de nombreux autres fronts", a-t-il expliqué sans nommer ces pays, dont la liste sera publiée lundi.

Certains pays vont bénéficier d'une dérogation, mais on sait déjà qu'aucun pays de l'Union européenne n'en fait partie.

En tout, 700 personnes ou entités vont être ajoutées à la liste noire américaine, a précisé pour sa part le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin: 400 qui en avaient retirées après l'accord de 2015, et 300 supplémentaires.

"Nous restons prêts à parvenir à un nouvel accord, plus complet avec l'Iran", a assuré M. Trump dans son communiqué. "Il n'y aura pas de négociations avec les Etats-Unis", avait lancé clairement en août l'ayatollah Khamenei.

Articles Liés