La pole mexicaine pour Ricciardo, Vandoorne 17ème

La pole mexicaine pour Ricciardo, Vandoorne 17ème

Mais alors qu'on attendait le Néerlandais Max Verstappen, qui a dominé les trois séances d'essais libres, c'est Daniel Ricciardo qui s'est offert la pole.

" Je savais que je pouvais le faire, que j'avais la possibilité quelque part de le faire". Ricciardo, lui, a ses sept abandons de 2018 à faire oublier avant de partir pour Renault l'an prochain.

" Je savais que si je mettais tout bout à bout je pouvais y arriver".


Pour égaler la légende argentine Juan Manuel Fangio au nombre de couronnes mondiales, Hamilton, lui, doit conserver une avance de 50 points sur son dauphin allemand Sebastian Vettel (Ferrari), 4 des qualifications, à l'issue de la 19e manche sur 21 cette saison. Les Finlandais Valtteri Bottas (Mercedes) et Kimi Räikkönen (Ferrari) occuperont la troisième ligne dimanche, devant les Renault de l'Allemand Nico Hülkenberg et de l'Espagnol Carlos Sainz Jr, et les Sauber du Monégasque Charles Leclerc et du Suédois Marcus Ericsson.

Le Français Pierre Gasly (Toro Rosso), 15e, déjà pénalisé pour avoir changé certains éléments de son moteur vendredi, a vu sa sanction étendue de 15 à 20 places sur la grille de départ après avoir changé sa boîte de vitesses avant le délais autorisé de six courses consécutives. Il aura à ses côtés Sebastian Vettel (Ferrari/1'14 " 970), son dernier rival pour le titre. Mercedes a une chance d'empocher le titre constructeurs si l'écurie allemande inscrit 20 unités de plus que la Scuderia, ce qui s'est produit par trois fois cette année (Espagne, Allemagne, Japon). Le départ de la course sera donné à 13h10 locales (19h10 GMT) dimanche.

Articles Liés