Hamilton "sûr à 100%" que Mick Schumacher atteindra la F1

Hamilton

Sebastian Vettel (Ferrari), accroché dès le début du Grand Prix, a terminé finalement 4e pour retarder le titre annoncé du Britannique, qui pourrait donc se décider dans une semaine au Mexique.

"Je ne pense pas que ce sera un fardeau", tempère néanmoins Lewis Hamilton, qui a couru aux côtés de Michael Schumacher de 2010 à 2012, même si les deux hommes n'ont jamais partagé le podium.

Derrière, Valtteri Bottas, Daniel Ricciardo, Esteban Ocon, Nico Hulkenberg, Romain Grosjean, Charles Leclerc et Sergio Perez complètent le top dix.


"Ce n'est pas le résultat que j'espérais et qu'on pouvait obtenir, a déploré l'Allemand, contraint dernièrement au même type de remontée en Italie et au Japon".

La fin de saison est de plus en plus difficile pour McLaren et Williams, les deux formations britanniques sont définitivement tournées vers 2019 et se sont contentées d'utiliser cette séance de qualifications comme une séance d'essais supplémentaire. Je ne sais pas trop ce qu'il s'est passé avec notre stratégie.

"Collectivement, en tant qu'équipe, nous n'avons pas réussi la meilleure performance aujourd'hui, a regretté l'Anglais". "Ca a été un bon week-end". Qu'est-ce que je pouvais faire d'autre? Mes pneus n'étaient pas en très bon état à la fin mais j'ai tenu bon. J'espérais revenir ou qu'une voiture de sécurité arrive. Cela faisait longtemps (114 GP qu'il n'avait pas gagné, ndlr) mais voilà, c'est fait! "Je suis bien plus heureux que si j'étais deuxième". "Ce genre de course, c'est ce que tout le monde veut voir en F1", a souri le Finlandais quatre jours après avoir fêté ses 39 ans.

Articles Liés