Mon pays c'est l'amour : L'album posthume de Johnny Hallyday va-t-il plaire ?

Mon pays c'est l'amour : L'album posthume de Johnny Hallyday va-t-il plaire ?

Parmi eux, un centre Leclerc à Olivet près d'Orléans ou encore un Cultura à Claye-Souilly (Seine-et-Marne) où des animations avaient débuté à 22H00 avec bikers et tour de chant d'un sosie du rocker. Après des mois de polémiques, de tergiversations concernant la légitimité de Laeticia Hallyday en tant que directrice artistique, des doutes sur le titre choisi pour le disqueMon Pays, c'est l'amour, l'album posthume de Johnny Hallyday est enfin disponible dans les bacs et en téléchargement. Outre ces enseignes spécialisées, dont certaines ont prévu de rester ouvertes jusqu'à 4H00, d'autres qui ne vendent habituellement pas de produits culturels, comme Simply Market ou Atac, proposeront vendredi matin cet album.

Pour l'occasion, de nombreuses enseignes culturelles prévoient d'ouvrir leurs portes de nuit.

L'album est en vente en trois éditions (cd simple, cd collector à tirage limité avec livret, et vinyle) depuis jeudi 18 octobre minuit. Le clip en noir et blanc qui accompagne la chanson J'en parlerai au diable avec des images complètement inédites a également été dévoilé. "Cet album est d'ores et déjà disque de platine, avec les précommandes et les ventes de cette nuit", a annoncé Thierry Chassagne.


18h02: 800.000 albums mis en place.

Il comporte dix chansons (et un interlude instrumental) sur lesquelles la voix de Johnny se fait entendre intacte, claire, puissante, et dont les thèmes lui sont chers, comme l'amour, la mort, la rédemption ou la prison. Warner, la maison de disques de Johnny Hallyday en a préparé 800'000 exemplaires pour son lancement vendredi.

Articles Liés