Le Pape François ordonne une enquête contre un ex-cardinal — Pédophilie

Le Pape François ordonne une enquête contre un ex-cardinal — Pédophilie

Ce dernier, ex-ambassadeur du Vatican à Washington, a laissé entendre que le pape François aurait cherché à protéger l'archevêque américain Theodore McCarrick à la suite d'allégation d'agressions sexuelles.

L'ancien archevêque de Québec, qui oeuvre maintenant dans les hautes sphères du Vatican, a écrit une lettre dimanche, dans laquelle il rejette les accusations proférées par l'ancien nonce apostolique du Saint-Siège, Carlo Maria Vigano. Le pape François a ordonné samedi 6 octobre une enquête approfondie dans les archives du Vatican sur l'ex-cardinal américain Theodore McCarrick, interdit en juillet d'exercer son ministère après des accusations d'abus sexuels.

" En réponse à ton attaque injuste et injustifiée dans les faits, cher Vigano, je conclus donc que l'accusation est un montage politique privé de fondement réel incriminant le pape, et qu'elle blesse profondément la communion de l'Église", a écrit Mgr Ouellet.

Le cardinal Marc Ouellet, qui occupe le poste de préfet pour la Congrégation des évêques, s'est porté à la défense du pape en pourfendant ses critiques dans une lettre ouverte adressée à Mgr Carlo Maria Vigano. Theodore McCarrick "était exhorté à ne pas voyager et à ne pas faire d'apparitions publiques afin de ne pas provoquer d'autres rumeurs qui circulaient à son sujet". L'Église catholique a tendance à gérer dans la discrétion divers scandales.


En 2005, deux hommes ont obtenu un règlement de la part de deux diocèses du New Jersey après avoir accusé Theodore McCarrick de les avoir agressés sexuellement ou harcelés.

Il a demandé la démission du pape François, parce qu'il aurait laissé la corruption endémique envahir l'Église.

Se prévalant de preuves écrites, un prélat italien, Carlo Maria Vigano, avait accusé fin août le pape et un grand nombre de membres de la Curie romaine d'avoir couvert durant des années les agissements répréhensibles du cardinal sur des séminaristes et des prêtres.

Articles Liés