Google ferme Google+ après la découverte d’une énorme brèche de sécurité

Google ferme Google+ après la découverte d’une énorme brèche de sécurité

Les professionnels pourront continuer à utiliser Google+ comme un réseau social interne à leur entreprise.

Outre le demi-million de comptes, jusqu'à 438 applications sont également concernées par cette faille mise au jour lors d'un audit interne.

La faille a été découverte et colmatée " immédiatement " en mars dernier.

"Mais aucun vol de données n'a été constaté, assure le groupe".


Pour parvenir à cette décision, Google s'est demandé "si nous pouvions identifier précisément les utilisateurs à informer, s'il y avait la moindre preuve de détournement de données et s'il y avait la moindre action qu'un développeur ou un utilisateur pourrait entreprendre en conséquence", a raconté un porte-parole de Google à The Wall Street Journal.

Google a choisi dans un premier temps de ne pas révéler ce problème en partie pour ne pas éveiller les soupçons des autorités, avait auparavant indiqué The Wall Street Journal, en s'appuyant sur des sources anonymes et des documents internes. Aucun de ces critères n'était rempli dans ce cas. Lancé pour concurrencer Facebook, Google + n'a en effet jamais attiré les foules.

A Wall Street, l'action d'Alphabet, la maison mère de Google, reculait d'un peu plus de 1 % une heure et demie avant la clôture, après avoir perdu jusqu'à 2,77 % après la publication de ces informations.

Articles Liés