Rennes: La grosse gueulante d'Olivier Létang

Rennes: La grosse gueulante d'Olivier Létang

Et cela pourrait déclencher une crise au sein de la formation, car le quotidien de sport croit savoir que Sabri Lamouchi est déjà en sursis.

Monaco, match de la dernière chance pour Sabri Lamouchi? Tant de noms ronflants qui n'ont finalement pas permis aux Bretons de réaliser le début de saison attendu. Censé être l'une des équipes les plus enthousiasmante à regarder cette saison, le Stade Rennais se retrouve aux portes de la zone rouge et affiche deux défaites en autant de matchs de Ligue Europa.


De ce fait, alors que le club s'est incliné en Ligue Europa ce jeudi (2-0) face à Astana, l'heure est à la remobilisation générale. Une défaite qui a poussé le président Olivier Létang à prendre la parole devant l'ensemble du groupe.

"Certains se prennent pour d'autres, aurait lancé Létang avant de poursuivre. Aujourd'hui, ce n'est pas parce qu'on est Rennes et qu'on a fini cinquième du championnat la saison dernière que l'on va gagner les matches sans les jouer". "Dimanche, je veux voir des hommes qui vont à la guerre, pas des joueurs de foot. Celui qui perd va passer une trêve très négative", aurait déclaré l'ancien dirigeant du Paris Saint-Germain, remonté par certaines attitudes. "J'ai longuement parlé aux joueurs, c'était nécessaire". En effet, Lamouchi dispose de relations difficiles avec Létang et pourrait faire les frais d'une contre-performance face à l'ASM. Sabri Lamouchi doit-il s'inquiéter pour sa place sur le banc, lui qui avait remplacé Christian Gourcuff il y a un an? Plusieurs joueurs recrutés, à l'instar de Ben Arfa, sont arrivés hors de forme, et seraient bien inspirés de se reprendre pour sauver la peau de leur entraîneur. En cas de mauvais résultats face à l'AS Monaco, ce dimanche (17h), le club breton va chuter classement.

Articles Liés