Melania Trump boucle sa tournée africaine en Égypte

Melania Trump boucle sa tournée africaine en Égypte

Mais l'ancienne mannequin de 48 ans a été vivement critiquée, sur les réseaux sociaux et dans la presse, pour avoir arboré un casque colonial.

Au cours de ce voyage présenté comme une visite "diplomatique et humanitaire", Mme Trump a tenté de montrer une image attrayante de l'administration américaine.

Le voyage de Melania Trump intervient alors qu'à Washington le débat politique est vif à quelques semaines des élections de mi-mandat au Congrès où la majorité républicaine doit affronter en novembre un possible regain des démocrates.

"C'est la meilleure chose qui puisse arriver à la Maison-Blanche", dit-elle. " lors d'une visite dans un centre d'accueil pour enfants migrants, Melania Trump réitère un mauvais choix vestimentaire: un casque colonial en Afrique". Cet accessoire - pouvait-elle l'ignorer? - n'est pas dénué de sens: "Au XIXe siècle, était porté par les explorateurs européens (français, britanniques ou encore néerlandais, ndlr) et les administrateurs coloniaux avant d'être adopté par les officiers de l'armée", écrit The Guardian, avant d'ajouter: "il est rapidement devenu un symbole de l'oppression".


"Melania Trump provoque des froncements de sourcils en Afrique avec un nouveau chapeau blanc", titrait notamment le New York Times vendredi.

Sous la protection de nombreux policiers déployés dans les rues du Caire et sur les toits des immeubles, son cortège a ensuite été dirigé vers le palais présidentiel où elle a rencontré M. Sissi pour un entretien d'environ une heure.

Au Ghana, elle s'est rendue dans un ancien fort esclavagiste. L'épouse de Donald Trump s'est ainsi vêtue pour effectuer un safari dans le parc national de Nairobi après avoir donné le biberon à un éléphanteau. A Lilongwe au Malawi, où elle a visité une école primaire jeudi, Mme Trump a été accueillie par des slogans anti-Trump.

Articles Liés