L'image. Une banderole de Génération identitaire contre le rappeur Médine à Lille

L'image. Une banderole de Génération identitaire contre le rappeur Médine à Lille

Une poignée de membres du groupe Génération Identitaire est montée sur le toit de l'Aéronef à Lille (Nord), pour protester contre le concert du rappeur Médine.

Le rassemblement, ici relayé par le mouvement Alternatiba, le collectif Etorkinekin - Solidarité migrants et la Cimade, répondra à l'appel de SOS Méditerranée et Médecins sans frontières (MSF), les deux organisations non gouvernementales à la tête de "L'Aquarius". Personne n'a été blessé et les individus ont été interpellés sans incident très rapidement après le début de leur action. "La police est sur place et procède à des arrestations", a indiqué l'association de sauvetage de migrants sur son compte Twitter dans l'après-midi.

Dans un comuniqué, Benoît Payan, chef de file du groupe socialiste au conseil municipal de Marseille s'est dit "suis pris d'effroi en découvrant que le siège de l'ONG humanitaire SOS Méditerranée a été attaquée aujourd'hui à Marseille". L'ONG s'est dite "sous le choc".


"Nous avons occupé vos locaux pour dénoncer votre complicité avec les mafias de passeurs. En revanche, stop les 'fake news', notre action s'est déroulée de manière pacifique!", a répondu le porte-parole de Génération identitaire, Romain Espino. Dans un précédent message, il appelait à "saisir l'Aquarius", par lequel "l'ONG pro-migrants" se rend "complice du trafic d'êtres humains". "Les plaintes de SOS Méditerranée sont en cours d'enregistrement", a-t-elle ajouté.

Selon une source policière interrogée par 20 minutes, "la police est intervenue immédiatement et 22 personnes ont été interpellées et placées en garde à vue".

Sous la bannière "Defend Europe", l'action de Génération Identitaire s'est focalisée dernièrement sur les migrants, en Méditerranée ou dans les Hautes-Alpes. Dans le passé, elle avait ciblé des mosquées.

Articles Liés