Guy Ouellette exclu du Parti libéral

Guy Ouellette exclu du Parti libéral

Ils sont réunis en caucus ce matin à l'Assemblée nationale, pour entendre les plaidoyers des quatre candidats pressentis pour le poste de chef intérimaire: Gaétan Barrette, Christine St-Pierre, Pierre Arcand et Marc Tanguay.

Les élus libéraux doivent aussi discuter du cas de Guy Ouellette, accusé par la Coalition avenir Québec d'être une taupe. "Il a choisi d'envoyer une lettre que j'ai lue devant l'ensemble des élus".

La décision du caucus exprime la "volonté unanime" des députés qui ont exprimé "leur grande inquiétude face à ce qui a été publié dans les journaux", selon le chef.


Pierre Arcand ajoute qu'il s'agit là d'un bris de confiance, sans entrer dans les détails de la rencontre du parti ou des accusations contre le politicien.

Concernant le statut de député, rien ne change.

M. Ouellette avait été invité à se présenter devant ses collègues, mais il ne s'est pas présenté, ayant préféré leur envoyer une lettre. "Il demeure toujours député de Chomedey".

Articles Liés