Emily Ratajkowski arrêtée par la police, et ce n'est pas du cinéma

Emily Ratajkowski arrêtée par la police, et ce n'est pas du cinéma

"Ne trahissez pas les femmes!"

Ils étaient des milliers à battre le pavé de Washington pour dénoncer la (très) probable nomination du juge Brett Kavanaugh à la Cour suprême. Les protestataires espéraient convaincre des sénateurs républicains, majoritaires à la Chambre haute, mais dont certains ont exprimé des doutes.

Emily Ratajkowski et Amy Schumer ont été arrêtées par les forces de l'ordre le jeudi 4 octobre. La police leur reproche d'avoir manifesté illégalement à l'intérieur de l'enceinte du Sénat.


Plus de 300 manifestants ont été arrêtés jeudi à Washington lors des manifestations contre la nomination attendue à la Cour suprême du juge Brett Kavanaugh, accusé d'avoir commis des agressions sexuelles dans sa jeunesse, selon des sources officielles américaines. La belle brune a donc passé un message sur son compte Instagram. Sur les images diffusées sur les réseaux sociaux, on peut voir un policier demander à Amy Schumer si elle souhaite être arrêtée. "J'exige qu'un gouvernement reconnaisse, respecte et soutienne les femmes autant que les hommes ".

L'affaire Kavanaugh a éclaté à la mi-septembre, perturbant une confirmation qui semblait acquise au magistrat conservateur de 53 ans, soutenu par le président Donald Trump. La semaine dernière, l'une des accusatrices du juge, Christine Blasey Ford, a réaffirmé devant la commission judiciaire du Sénat qu'il avait tenté de la violer lors d'une soirée arrosée au début des années 1980, rappelle l'AFP.

Le magistrat nie vigoureusement. Le Sénat devrait décider samedi, par un vote, si oui ou non Brett Kavanaugh rejoint la Cour suprême, un poste attribué à vie.

Articles Liés