États-Unis: sous pression, Amazon augmente ses salaires

États-Unis: sous pression, Amazon augmente ses salaires

Il est prévu que ce nouveau changement s'applique aux 250 000 employés américains d'Amazon, qu'ils soient en temps complet ou en temps partiel, mais également aux 100 000 saisonniers embauchés pour les périodes de fêtes.

Par ailleurs, Amazon a déclaré qu'il n'augmentera pas les prix de ses produits pour payer les augmentations de salaire. Il espère que cette hausse de rémunération va donner des idées à la concurrence, et Amazon va faire pression sur le Congrès américain pour relever le salaire minimum fédéral qui est de 7,25 dollars de l'heure...

Même s'il est motivé par la volonté d'atténuer les critiques et par une conjoncture économique favorable aux employés, avec un taux de chômage historiquement bas (3,9% aux États-Unis), Amazon frappe un grand coup.


La compagnie américaine a récemment annoncé que le salaire minimum de ses employés serait désormais de 15 dollars de l'heure. Cette année, Jeff Bezos, le fondateur de l'entreprise de commerce électronique Amazon, occupe la première place avec une fortune estimée à 160 milliards de dollars (138 mds EUR).

D'autres enseignes avaient déjà annoncé qu'elles augmenteraient leur salaire minimum à 15 dollars de l'heure comme la chaîne de grande distribution Target, d'ici 2020 ou la compagnie Walt Disney pour ses employés de Disneyland en Californie l'an prochain et pour ceux de Disney World en Floride d'ici 2021. "C'est une décision d'homme d'affaire et c'est un très bon homme d'affaires", a commenté M. Kudlow.

Articles Liés