Affaire Alexia : le beau-frère veut une confrontation avec Jonathann Daval

Affaire Alexia : le beau-frère veut une confrontation avec Jonathann Daval

Les avocats du principal suspect Jonathann Daval vont prochainement transmettre à la justice une demande de mise en liberté.

Assisterons-nous bientôt à un nouveau rebondissement dans l'affaire Alexia Daval? Selon le récit de Jonathann Daval, son beau-frère aurait alors avoué avoir étranglé Alexia. "Je ne critique pas mes confrères de la défense, mais pour nous, le temps du mépris est passé, et le temps de la réaction est arrivé", commente Me Gilles-Jean Portejoie, l'avocat de Grégory Gay. Placé en garde à vue le 30 janvier, il avait affirmé qu'il ne "voulait pas" tuer son épouse, mais qu'ils en étaient venus aux mains et qu'il l'avait étranglée en tentant de la "maîtriser". La nouvelle version de Jonathann Daval, (la troisième depuis la disparition d'Alexia Daval) "ne colle pas à l'objectivité du dossier", avait souligné début juillet Me Jean-Marc Florand, avocat de la famille. Le beau-frère avait dénoncé des "accusations machiavéliques et calomnieuses".


Quand on a pris connaissance des accusations de Jonathann Daval début juillet, on a traité cette dernière version par le dédain, tant c'est une histoire invraisemblable. Il évoque désormais un complot familial, visant selon lui à protéger le vrai responsable de la mort de la jeune femme, Grégory Gay. D'après le psychologue, dont les grandes lignes du rapport ont été révélées par RTL, Jonathann Daval " se présente avec l'allure d'un chien battu ", mais " les tests mettent en lumière un homme déterminé, plutôt dominant ". Il met aussi en doute le tableau dressé par le suspect qui se décrit volontiers comme un homme faible, culpabilisé par son impuissance et sous l'emprise de sa femme, autoritaire, colérique et violente. Jonathann Daval est "dangereux sur le plan criminologique", assure le médecin dont le rapport est également cité par le quotidien. Une froideur face à l'événement qui cache " assez mal une propension à la toute-puissance ".

Alors que l'avocat de Jonathann Daval s'apprête à demander sa remise en liberté, les conclusions de la première expertise psychologique effectuée sur son client viennent d'être révélées, ce jeudi 4 octobre.

Articles Liés