Deux micro-robots japonais ont commencé leur exploration d'un astéroïde

Deux micro-robots japonais ont commencé leur exploration d'un astéroïde

Etudier les origines du système solaire. Chacun fait moins de 20 centimètres de diamètre par 7 cm de haut, pèse un kilo, et est capable de se déplacer par petits bonds - tout petits, parce qu'un saut trop brutal pourrait suffire à arracher le robot à la faible attraction " ryugienne ". À l'époque, le robot était parti autour de l'astéroïde Itokawa et avait cessé de donner signe de vie 18 heures après avoir été largué par la première sonde Hayabusa.

Une première mondiale, selon l'Agence spatiale japonaise qui a révélé samedi que les deux robots s'étaient posés avec succès sur l'objet céleste.

La sonde japonaise Hayabusa-2 s'est approchée à 60 mètres seulement de l'astéroïde Ryugu ce vendredi matin pour lâcher ses deux petits passagers. Telle est la mission de deux micro-robots largués par une sonde japonaise sur l'astéroïde Ryugu - situé à environ 280 millions de kilomètres de notre planète.


"Nous avons très bon espoir", a assuré Yuichi Tsuda, un des responsables du projet au sein de la Jaxa, lors d'une conférence de presse.

Le point d'orgue de cette mission scientifique est de jeter violemment sur Ryugu un projectile pour provoquer un choc en surface et collecter les poussières ainsi créées. Et comprendre in fine comment la vie est apparue sur notre bonne vieille Terre.

Articles Liés