Un attentat contre un défilé militaire fait plusieurs morts — Iran

Un attentat contre un défilé militaire fait plusieurs morts — Iran

Un précédent bilan fourni par l'agence semi-officielle Isna faisait état de 11 morts. L'attaque, qui a eu lieu vers 09h00, a été menée à Ahvaz, la capitale du Khouzestan, peuplé majoritairement d'Arabes.

Imputé à un groupe séparatiste "Les terroristes étaient quatre".

"L'Iran réagira rapidement et fermement pour défendre des vies iraniennes", a encore mis en garde M. Zarif sur Twitter. "Des combattants de l'Etat islamique ont attaqué un rassemblement des forces iraniennes dans la ville de Ahvaz", selon Amaq.

"Huit ou neuf militaires ont été tués dans l'attaque et vingt autres ont été blessés".

Le Guide suprême de la Révolution iranienne, l'ayatollah Ali Khamenei, a affirmé que les assaillants d'Ahvaz étaient liés à des alliés des Etats-Unis dans la région. Un porte-parole des Gardiens de la révolution cité par l'agence Isna, l'a imputée à des nationalistes arabes qui, a-t-il dit, sont soutenus par l'Arabie saoudite.

Cet attentat, qui n'a pas été revendiqué dans l'immédiat, a eu lieu alors que le pays marque la Journée nationale des forces armées iraniennes qui commémore chaque 22 septembre le déclenchement, par Bagdad, de la guerre Iran-Irak (1980-1988). Il survient dans un climat de tensions très fortes entre l'Iran et les Etats-Unis, qui s'apprêtent à intensifier, début novembre, leurs sanctions contre la République islamique.


Les premières attaques en Iran revendiquées par l'EI remontent à un peu plus d'un an. L'attentat contre le Parlement et le mausolée du fondateur de la République islamique avait fait 17 morts et des dizaines de blessés.

Les Gardiens de la Révolution ont alors dénoncé l'"implication" de l'Arabie Saoudite et des Etats-Unis dans les attentats.

Dans un discours à Téhéran peu avant l'annonce de l'attentat, le président iranien Hassan Rohani a affirmé que son pays augmenterait "jour après jour" ses "capacités défensives", faisant référence aux missiles que développe son pays et qui inquiètent les Occidentaux.

"Nous ne réduirons jamais nos capacités défensives [.] nous les augmenterons jour après jour", a déclaré M. Rohani en présidant un défilé militaire à Téhéran. Et "le fait que vous soyez en colère contre nos missiles montre que ce sont nos armes les plus efficaces", a-t-il soutenu. "La réponse de la République islamique à la moindre menace sera terrible ", a déclaré Hassan Rohani, le président iranien, selon un communiqué officiel.

Quelles ont été les précédentes attaques terroristes en Iran?

L'attaque, qui a visé une parade organisée à l'occasion de la Journée nationale des forces armées, a été menée par un "groupe" d'assaillants inconnus, a ajouté la télévision sans donner immédiatement davantage de détails. Les Etats-unis accusent l'Iran de déstabiliser le Moyen-Orient.

Articles Liés