Gérard Collomb condamne les propos "anti flic" de Yann Moix

Gérard Collomb condamne les propos

Il a également accusé les policiers de se "victimiser à longueur d'émission de télévision" alors que leurs "cible préférées sont les pauvres et les milieux défavorisés".

Yann Moix a-t-il prévu de déclencher une polémique chaque semaine? Autour de la table pour en discuter, le journaliste Frédéric Ploquin auteur d'un livre qui affirme cette idée et qui a très vite été pris à partie par Yann Moix, tout comme les deux autres invités qui représentaient les forces de l'ordre: "Si vous venez dire ici que les policiers ont peur, vous savez que la faiblesse attise la haine".

"Grossier sur la forme, indécent sur le fond: M. Moix a, à nouveau, tenu des propos intolérables à l'encontre de nos policiers". Le soutien de Gérard Collomb aux forces de l'ordre intervient alors que syndicat Alternative police CFDT a annoncé avoir saisi le CSA pour les propos tenus par le chroniqueur.

Et de continuer: "Je suis moi-même spectateur du harcèlement que vous pratiquez sur des gens inoffensifs (...) parce que, effectivement, la peur au ventre, vous n'avez pas les couilles d'aller dans des endroits dangereux".

Il avait alors certifié avoir des preuves vidéos, que les syndicats de police "attendent toujours".


"Les policiers ont +des couilles+ et +ne chient pas dans leurs frocs+".

"Ce genre de propos ne fait qu'attiser la haine et est inacceptable", a-t-il ajouté, invitant l'écrivain à "s'imprégner directement de la réalité du terrain en se déplaçant sur ces lieux +dits sensibles+". Le syndicat a saisi le président du conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) et le ministre de l'Intérieur " pour que des poursuites soient engagées à l'encontre de ce personnage et se réserve le droit de porter plainte ".

"La diarrhée verbale haineuse de ce bobo qui baigne dans le luxe et l'argent est ignominieuse et indécente", a quant à lui commenté auprès de l'AFP Patrice Ribeiro, du syndicat Synergie.

"Comble de l'indécence, ce petit commissaire politique va enseigner en Corée du Nord, dernière dictature totalitaire, sanguinaire et véritable régime policier", ajoute-t-il.

Articles Liés