Vidéo. Attentat en Iran: 24 morts selon un nouveau bilan officiel

Vidéo. Attentat en Iran: 24 morts selon un nouveau bilan officiel

Le nombre exact de victimes n'était pas immédiatement clair, l'agence de presse officielle Irna faisant étant à la mi-journée de 24 morts et et 53 blessés.

Un précédent bilan fourni par l'agence semi-officielle Isna faisait état de 11 morts. L'attaque n'a pas été revendiquée mais le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohamad Javad Zarif, a déclaré que l'assaut avait été mené par "des terroristes recrutés, formés, armés et payés par un régime étranger".

Une violente attaque a été menée samedi dans le sud-ouest de l'Iran lors d'un défilé militaire pour commémorer l'invasion du pays par l'Irak en 1980. La télévision d'Etat a rapporté que les assaillants ont ouvert le feu sur la tribune des officiels venus assister au défilé. Selon plusieurs médias iraniens, les assaillants étaient vêtus de treillis militaires.


Plus tôt, l'agence officielle Irna avait aussi parlé de "plusieurs civils" tués. Selon Isna, l'attentat a été imputé à un groupe séparatiste arabe.

"Sur les quatre terroristes, trois ont été envoyés en enfer sur les lieux de l'attaque et le quatrième, qui avait été blessé et arrêté, a rejoint l'enfer peu à près du fait de la gravité de ses blessures", a ajouté ce général des Gardiens de la Révolution. "Ils sont nourris par l'Arabie saoudite, et ils ont essayé de faire de l'ombre à la puissance des forces armées", iraniennes, a-t-il ajouté.

Accusé par Washington de déstabiliser le Moyen-Orient, l'Iran est dans le collimateur des Etats-Unis depuis l'arrivée au pouvoir de Donald Trump qui a rétabli des sanctions contre Téhéran et annoncé son retrait de l'accord international de 2015 sur le nucléaire iranien. Saddam Hussein escomptait que ses soldats y seraient accueillis en libérateurs par la population arabe, mais celle-ci se montra dans l'ensemble fidèle à l'Iran.

Articles Liés