Bactérie : La salive des chiens et chats est potentiellement dangereuse pour l'homme

Bactérie : La salive des chiens et chats est potentiellement dangereuse pour l'homme

Si après avoir été léché par un chien ou un chat, on ressent de la fièvre, des nausées, ou si l'on se retrouve avec des ecchymoses sur le corps, il est impératif de consulter au plus vite un médecin, afin que ce dernier administre un traitement par antibiotiques. Affectueux, nos amis à quatre pattes ont parfois tendance à l'être un peu trop, et à nous remercier de coups de langue enthousiastes. Une étude de médecins du CHRU de Brest, relayée par Le Parisien, s'intéresse aux dangers pour la santé de l'homme d'une bactérie présente dans la salive des chiens et des chats. Car pour les personnes au système immunitaire affaibli, le risque d'infection est réel.

Mais parfois, l'origine de la contamination demeure inconnue.


Le taux de mortalité en cas d'infection à C. canimorsus est estimé comme compris entre 30 et 60% en cas de choc septique non traité à temps. Parmi les autres conséquences identifiées, on peut citer des gangrènes nécessitant une amputation, des méningites (moins d'une quarantaine de cas catalogués), des infections oculaires, différentes atteintes inflammatoires des vertèbres, ou des développements d'arthrose [1]. Aussi, en présence d'infection suite à une morsure, même si la plaie ne semble pas inquiétante, une consultation en urgence dans les 48 à 72 heures est impérative.

Articles Liés