Amiens : son chirurgien lui ouvre le mauvais genou

Amiens : son chirurgien lui ouvre le mauvais genou

C'est une opération bénigne qui se termine en contentieux.

Après avoir consulté à l'hôpital pour des douleurs au genou gauche, Ali a du subir une intervention chirurgicale à la corne du ménisque.

"Le chirurgien m'a dit qu'il y avait eu un petit souci, très léger, qu'il a juste ouvert la jambe droite".

Constatant l'aspect intact du genou ouvert, le médecin se rend compte de son erreur.


Des pansements sur les deux jambes. Preuve de l'erreur initiale, la jambe droite était rasée, pas la gauche. Un médecin s'est trompé de jambe lors d'une opération.

Ali, un habitant d'Amiens, engage une procédure contre un médecin du CHU de la ville des Hauts-de-France.

Le trentenaire reproche au chirurgien "d'avoir tout fait pour cacher son erreur" - elle n'apparaît pas sur le compte rendu opératoire - et d'avoir "rejeté la faute sur les infirmières". Une période d'autant plus pénible que le chirurgien n'avait pas prévu de soins pour le genou droit. "Il ne voulait pas laisser de traces", selon la famille. Et les ennuis ne sont pas terminés pour Ali, qui doit se faire à nouveau opérer au genou gauche, un an et demi après l'opération.

Contacté par Le Courrier Picard, la direction de l'hôpital n'a pas souhaité s'exprimer pour cause de secret médical.

Articles Liés