Pour tous les patients à partir du 15 septembre — Téléconsultation médicale

Pour tous les patients à partir du 15 septembre — Téléconsultation médicale

Une évolution que les parents apprécieront beaucoup pour leurs enfants...

Les accords entre les syndicats de médecins et l'Assurance Maladie avaient été signés en juin. En effet, à compter de ce 15 septembre, cette mesure mise en place par Agnès Buzyn, ministre en charge de la santé, sera effective.

"Tout médecin (pourra) recourir à la téléconsultation (.) pour tout patient (.) dès le 15 septembre", rappelle la Caisse nationale d'assurance maladie (Cnam) dans un communiqué diffusé mercredi. Concrètement, pour utiliser ces plateformes, il suffit de disposer d'un smartphone, d'une tablette ou d'un ordinateur équipés d'une webcam.

La téléconsultation présente plusieurs avantages pour le patient. En effet, 80% des consultations peuvent être réalisées avec cette médecine 2.0. Vous prenez rendez-vous par téléphone ou par email avec votre médecin traitant, et à l'heure convenue vous vous connectez à un site de vidéoconférence sécurisé à l'aide d'un lien qui vous aura été transmis par email au préalable. Des exceptions ont néanmoins été prévues lorsque le patient n'a pas de médecin traitant, qu'il est absent ou indisponible.


La téléconsultation ne pourra se faire que par échange vidéo et dans un espace confidentiel et permettant une connexion Internet sécurisée.

"Le médecin téléconsultant peut éventuellement établir une prescription (d'actes, d'analyses, de médicaments)".

Quelles sont les conditions pour bénéficier du remboursement d'une téléconsultation? Mais le médecin est le seul capable de déterminer si la consultation est réalisable à distance, certaines situations critiques imposant tout de même la présence physique du patient. Elle sera remboursée par l'Assurance Maladie selon les mêmes modalités (respect du parcours de soins, dépassements d'honoraires du médecin...). Sur la base de 25 € pour les médecins généralistes, et de 32 € pour les spécialistes (dont les pédiatres). Le patient pourra également se rendre dans une cabine de téléconsultation installée à proximité.

Articles Liés