Départ réussi pour les Bleus - Volley

Départ réussi pour les Bleus - Volley

Les volleyeurs français peuvent nourrir quelques regrets.

L'équipe de France masculine de volley a parfaitement bien entamé son Mondial à Roussé (Bulgarie) en battant nettement la Chine (25-20, 25-21, 25-17). Earvin Ngapeth, la star de l'équipe qui revient d'une blessure aux abdominaux, a notamment été contré quatre fois de suite en fin de match. On était bien partis dans le tie-break, mais ils sortent les gros services et les blocks à la fin. "Si on arrive à faire tourner les petits détails sur certains points lors des deux premiers sets, ça peut changer le cours du match". Étant donné la formule du tournoi, une victoire sur les Brésiliens, champions olympiques, permettraient aux Français de voir loin en direction de la phase finale, prévue à Turin dans deux semaines.

Un an après avoir manqué son entame de Championnat d'Europe en Pologne face à la Belgique (défaite 2-3), l'équipe de France a cette fois été au rendez-vous de son premier match du Mondial 2018 en s'offrant la Chine (3-0). Les Bleus ont en plus dû se passer du central Kévin Le Roux, leur meilleur serveur, qui va manquer plusieurs matchs à cause d'une élongation à la cuisse. Ce n'était malheureusement pas suffisant pour éviter un dénouement cruel.


Dominés par la Bulgarie ce jeudi lors du deuxième tour de qualification pour la Coupe du monde 2019, Nicolas Batum et les Bleus estiment que cette défaite est un "rappel à l'ordre", et qu'ils n'y sont pas étrangers.

Sauf rebondissement, c'est contre le Canada, dans leur dernier match de poule mardi prochain, qu'ils joueront leur avenir.

Articles Liés