Mauvaise nouvelle pour Donald Trump, Paul Manafort va collaborer sur l'enquête russe

Mauvaise nouvelle pour Donald Trump, Paul Manafort va collaborer sur l'enquête russe

Deux chefs d'inculpation, et non plus sept comme au départ, en vertu d'un accord conclu avec le procureur spécial Robert Mueller qui enquête sur la possible ingérence russe dans l'élection présidentielle américaine de 2016.

L'ancien chef de campagne de Donald Trump, Paul Manafort, va plaider coupable vendredi dans le cadre de l'enquête russe sur l'élection présidentielle de 2016, ce qui lui évitera un second procès risqué, a annoncé le procureur spécial Robert Mueller.

L'ancien lobbyiste de 69 ans a déjà été reconnu coupable en août de fraude bancaire et fiscale dans un procès tenu en Virginie. Il attend de connaître sa peine dans ce dossier. "Cela n'a absolument rien à voir avec le président ou sa campagne présidentielle victorieuse de 2016", a réagi Sarah Sanders, porte-parole de Trump. Son admission de culpabilité vendredi lui permet d'éviter un nouveau procès long et coûteux, également gênant pour le président Trump à quelques semaines des élections parlementaires de mi-mandat. "Il n'y absolument aucun lien", a-t-elle ajouté.


Ce dernier, s'il n'a pour l'instant pas réussi à prouver d'entente entre Moscou et des membres de l'équipe de campagne de M. Trump, a cependant obtenu plusieurs condamnations ou engagements de coopération judiciaire d'ex-collaborateurs du président.

Donald Trump nie en bloc et dénonce ce qu'il qualifie de "chasse aux sorcières".

Articles Liés