Charles Leclerc chez Ferrari en 2019 à la place de Kimi Räikkönen

Charles Leclerc chez Ferrari en 2019 à la place de Kimi Räikkönen

Nouveau pilote Ferrari pour la saison prochaine, le Monégasque intègre à seulement 20 ans la plus prestigieuse des écuries.

En mars prochain, au départ du Grand Prix d'Australie à Melbourne, il deviendra le deuxième plus jeune pilote Ferrari de l'Histoire, derrière Ricardo Rodríguez (19 ans et 208 jours lors du GP d'Italie 1961).

Iceman va ainsi céder sa place au jeune Charles Leclerc, qui dispute actuellement sa première saison en Formule 1 avec Alfa Romeo Sauber. Ferrari a communiqué à ce sujet ce mardi.

Le Finlandais est revenu en F1 en 2012 avec l'écurie Lotus, puis est retourné chez Ferrari en 2014.


Membre de la Ferrari Driver Academy, Charles Leclerc est couvé par la Scuderia depuis plusieurs années, avec comme agent Nicolas Todt, le fils de Jean Todt, président de la Fédération internationale de l'automobile (FIA) et ancien patron de la Scuderia. Cette année, Kimi Räikkönen pointe pour l'instant à la troisième place du Championnat du monde, derrière Lewis Hamilton et Sebastian Vettel. Un moment chargé d'émotions et qu'il a tenu à dédier à deux personnes qui ont beaucoup compté dans sa carrière, son père décédé l'an passé et le regretté Jules Bianchi, qui a été son mentor. A Jules, merci pour tout ce que tu m'a appris, nous ne t'oublierons jamais, et à toutes les personnes qui m'ont soutenu et qui ont cru en moi. De son côté, Sauber, par l'intermédiaire de Frédéric Vasseur, son "team principal", a fait savoir que "signer Kimi comme pilote représente une étape très importante dans notre projet et nous rapproche de notre objectif de réaliser de vrais progrès dans un futur proche".

Kimi Räikkönen a remporté 20 Grands Prix et est monté début septembre, à Monza, sur son 100e podium de F1, après avoir signé sa 18e pole position. "Il a joué un rôle décisif dans la croissance de l'équipe et a toujours eu l'esprit d'équipe". La carrière de l'homme venu du froid avec un caractère glacial là aussi était lancé.

Pour Ferrari, le " cas " Raikkonen était particulièrement épineux à résoudre.

Articles Liés