La Russie organise les plus grandes manœuvres militaires de son histoire

La Russie organise les plus grandes manœuvres militaires de son histoire

Vladimir Poutine s'est adressé jeudi aux militaires russes engagés dans les exercices militaires Vostok-2018 afin d'évoquer les enjeux de l'armée. Si l'objectif stratégique des exercices Vostok-2018 était de démontrer la puissance militaire de la Fédération de Russie à son ennemi potentiel, alors l'état-major l'a déjà atteint.

Vostok 2018 doit se poursuivre jusqu'au 17 septembre, et a officiellement vocation à vérifier l'état de préparation des troupes.

Le ministère russe de la Défense, annonce à VOSTOK 2018, la participation de près de 300 000 hommes, 36 000 véhicules blindés, 80 frégates et un millier d'avion de chasse.


En marge du Forum économique de Vladivostok, Vladimir Poutine devait y assister alors que les tensions persistent avec les Occidentaux, entre crise ukrainienne, conflit en Syrie et innombrables accusations d'ingérence dans la politique occidentale.

L'armée russe a comparé cette démonstration de force à Zapad-81 (Ouest-81) qui, il y a près de 40 ans, avait mobilisé entre 100 000 et 150 000 soldats du pacte de Varsovie en Europe orientale, pour les plus grandes manoeuvres jamais organisées à l'ère soviétique. La Chine, partenaire privilégié Tout le répertoire moderne de l'armée russe sera de la partie: des missiles Iskander, capables de transporter des ogives nucléaires, des tanks T-80 et T-90 ou les récents avions de combats Su-34 et Su-35. L'aviation chinoise enverra également six avions et 24 hélicoptères à se joindre à ces manœuvres militaires. L'Otan a dénoncé cet événement qui ressemble à une répétition avant un " conflit de grande ampleur ". Cela s'inscrit dans une tendance que nous voyons depuis un moment: "une Russie plus sûre d'elle, qui augmente significativement son budget de Défense et sa présence militaire", a indiqué un porte-parole de l'Alliance, Dylan White.

Articles Liés