Elle donne des antidépresseurs à sa fille de 2 ans pour la calmer — Landes

Elle donne des antidépresseurs à sa fille de 2 ans pour la calmer — Landes

Une mère de 37 ans a été condamnée à six mois de prison avec sursis pour avoir fait ingérer des anxiolytiques à sa fille de 2 ans pour la calmer. Les faits se sont déroulés entre septembre 2016 et janvier 2017. A l'époque, une assistante familiale remarque des traces suspectes sur les fesses de cette enfant. Elle trouve aussi qu'elle est souvent endormie. Des traces de Lexomil et de Tercian ont été retrouvées. Le Lexomil et le Tercian sont de puissants anxiolytiques qui, à terme, peuvent provoquer une dépendance et peuvent nuire au développement intellectuel d'un enfant de cet âge.

La représentante du parquet décrit des parents dangereux, qui récidivent malgré les avertissements. De son côté, la mère de famille nie les faits. " Ce n'était qu'un demi-cachet de Lexomil par semaine, dans un biberon de coca, pour la calmer", précise le père lors d'une audition. Il aurait eu peur de contrarier son épouse, pour éviter une énième dispute.


La maman avait en effet déjà été inquiétée en 2013 pour des faits similaires sur deux autres de ses cinq enfants, mais la procédure avait été classée sans suite, un psychiatre ayant décelé une altération de la personnalité. Les deux enfants avaient alors été placés en famille d'accueil.

Des cheveux d'Ayana-Bella ont donc été analysés et les résultats sont choquants... Ses parents ne sont autorisés à la voir qu'une heure par mois et chacun leur tour.

Articles Liés