Elon Musk enchaîne les frasques, Tesla plonge

Elon Musk enchaîne les frasques, Tesla plonge

"Je ne pense pas que vous voudriez être à ma place, vous n'aimeriez pas tellement", a-t-il lancé.

"C'est peut-être mièvre mais, pour moi, l'amour est la réponse".

Des révélations sur des rencontres et des discussions avec des dirigeants du fonds souverain d'Arabie saoudite (PIF) n'avaient pas réussi à apaiser les doutes de la communauté financière, ce qui avait contraint M. Musk à annoncer le 24 août qu'il renonçait à son projet. "Passez plus de temps avec vos amis et moins de temps sur les réseaux sociaux", a aussi enjoint ce grand adepte de Twitter aux internautes jeudi soir.

Entre deux questions, le patron de Tesla sirotait un verre de whisky et a tiré sur un joint que l'animateur lui a proposé, dans cet Etat, la Californie, où la consommation de cannabis est autorisée.

Au cours de cette interview déjantée, Elon Musk est aussi revenu sur son fameux entretien accordé début août au New York Times, au cours duquel il avait révélé son état d'intense fatigue et de stress, "passant du rire aux larmes" au cours de la conversation selon le quotidien.


Le bref séjour de M. Morton dans le groupe a été marqué par une série d'événements déclenchés par un tweet du charismatique PDG Elon Musk le 7 août -le lendemain de son arrivée- évoquant un possible retrait de la cote et assurant qu'il avait le financement pour réaliser cette opération. "Je trouve que ce n'est pas bon pour la productivité, c'est un peu l'inverse d'une tasse de café".

Vêtu d'un tee-shirt noir où était inscrit "Occupy Mars", il a ajouté: "Si nous devions rester sur terre à jamais, ce ne serait pas un bel avenir".

Le dirigeant de Tesla a aussi abordé ses difficultés à la tête du groupe. Son départ est effectif "immédiatement", ajoute Tesla dans le même document.

"Depuis que j'ai rejoint Tesla le 6 août, le niveau d'attention publique autour de l'entreprise et le rythme au sein de l'entreprise ont dépassé mes attentes, ce qui m'a conduit à revoir mon avenir", explique M. Morton. "Je veux dire clairement que je crois fermement en Tesla, en sa mission et en ses perspectives futures et que je n'ai aucun désaccord avec la direction de Tesla ni avec ses publications financières", déclare Dave Morton, qui a annoncé sa démission mardi, dans un avis publié vendredi par Tesla.

Articles Liés