Washington et Ottawa négocient de "bonne foi" | Canada — Commerce

Washington et Ottawa négocient de

"L'atmosphère continue d'être constructive et positive". Les menaces américaines sont aussi politiques que commerciales, s'inquiète la presse canadienne.

Les négociations entre le Canada et l'administration Trump pour maintenir le Canada dans l'ALENA vont reprendre ce mercredi alors que Washington et Ottawa tentent de sortir de l'impasse sur des questions comme le marché laitier canadien et les efforts déployés par les États-Unis pour protéger les sociétés pharmaceutiques de la concurrence.

"Ce que je veux dire, c'est que nous avons un président qui ne suit pas toujours les règles telles qu'elles sont établies", a affirmé le dirigeant libéral, notant que le Canada "n'acceptera pas un mauvais accord, juste parce que c'est ce que veut le président" Trump.


La Maison-Blanche a annoncé la semaine dernière un accord avec le Mexique, mais les discussions coincent toujours avec le Canada.

Mais plusieurs se demandent si Trump peut effectivement exclure unilatéralement le Canada d'un accord visant à remplacer l'accord tripartite de l'ALENA sans l'approbation du Congrès américain.

Chrystia Freeland a martelé mercredi que son gouvernement ne signera un nouvel accord que si ce dernier est dans l'intérêt des Canadiens. "Nous sommes convaincus que c'est possible".

Articles Liés