1.600 personnes évacuées à cause des inondations, un Allemand porté disparu — France

1.600 personnes évacuées à cause des inondations, un Allemand porté disparu — France

Neuf enfants de cette colonie dont les tentes, caravanes et installations ont été dévastées par le ruisseau du Valat d'Aiguèze, proche de la rivière Ardèche, transformé en torrent jeudi, "ont été légèrement blessés" et tous les jeunes Allemands évacués "sont traumatisés psychologiquement", a souligné le procureur. Selon le ministère de l'Intérieur, 1.600 personnes, principalement des campeurs, ont été également évacuées par mesures de précaution en Ardèche, dans le Gard et la Drôme.

Un Allemand de 75 ans, qui participait à l'encadrement d'une colonie de vacances d'enfants venus de la région de Leverkusen, et évacués à Saint-Julien-de-Peyrolas dans le Gard en raison de violents orages, est porté disparu, a indiqué la gendarmerie. Vers 14H00, ces mises en sécurité s'effectuaient à pied grâce à des équipes de "sauveteurs aquatiques" avec des équipements spécialisés. Plus de 1200 foyers étaient aussi privés d'électricité en milieu de journée dans la Nièvre, conséquence d'une "forte activité orageuse" qui a touché le département la nuit précédente. "Pour le moment, les opérations de reconnaissance sont restées vaines", a indiqué le commandant Tallaron.

Une trentaine de militaires poursuit ce samedi 11 août les recherches du ressortissant allemand disparu depuis l'inondation du camp de vacances à Saint-Julien-de-Peyrolas.

Une enquête de flagrance a été confiée à la gendarmerie pour "blessures involontaires, mise en danger de la vie d'autrui, travail dissimulé et exploitation d'un camping sans autorisation" en zone inondable, a précisé vendredi à l'AFP le procureur de la République de Nîmes Eric Maurel.


Le procureur a fait part de sa "vive inquiétude" concernant la disparition du septuagénaire en charge de la colonie. "S'il était retrouvé décédé, l'enquête s'orienterait vers un homicide involontaire", a-t-il souligné. "Les responsables informés du danger Selon le procureur, les deux responsables ont reconnu au cours de l'enquête avoir été informés du danger".

La situation est telle qu'elle pousse déjà certains à requérir, malgré eux, à un hébergement d'urgence, comme en témoigne madame Weissmeyer, touriste originaire de la ville de Munich. Avec des précipitations cumulées ayant atteint 150 à 200 mm, la préfecture du Gard juge le phénomène "exceptionnel".

L' Ardèche a débordé de son lit à plusieurs endroits et présentait jeudi après-midi un débit boueux et violent.

Articles Liés