Portugal. Le feu menace la ville touristique de Monchique

Portugal. Le feu menace la ville touristique de Monchique

L'incendie s'est produit dans les environs de Monchique, une chaîne de montagnes qui constitue le point culminant de la région touristique de l'Algarve, au sud du pays. Le Premier ministre Antonio Costa avait prévenu mercredi que l'opération devrait "se prolonger dans les prochains jours".

"Les vents ont diminué d'intensité, nous n'avons plus de front actif et la situation est désormais globalement stabilisée mais nous allons rester vigilants car le risque d'incendie va rester élevé vendredi", a déclaré dans la soirée Patricia Gaspar, porte-parole de l'Autorité nationale de la protection civile.

Une légère accalmie permettait jeudi en début d'après-midi aux villageois de quitter les écoles, gymnases et centres d'accueil de la région pour regagner leur domicile.

À Silves au Portugal, les habitants ont dû être évacués en urgence alors que le feu se trouve à une dizaine de kilomètres seulement de la ville.

Dans la nuit de lundi à mardi, quelque 250 personnes ont été évacuées de villages voisins tandis que les flammes, qui ont déjà ravagé plus de 15.000 hectares de forêt, passaient à 500 mètres d'une caserne des pompiers. "J'ai fermé mon restaurant pour aider les pompiers et apporter une aide logistique", confie l'un d'entre eux au micro de France 3.


Depuis qu'il a éclaté, l'incendie a fait 39 blessés, dont un grave. Depuis samedi 4 août, ce sont plusieurs milliers d'hectares qui sont partis en fumée.

La fumée de l'incendie a atteint jusqu'aux plages de l'Algarve mais le vent qui souffle vers le nord avait dégagé le ciel jeudi. Des moyens conséquents mis en place pour prévenir les incendies de 2017 qui ont fait plus d'une centaine de morts.

La progression de l'incendie a également obligé à évacuer vers l'Espagne 29 lynx ibériques du Centre national de reproduction de cette espèce menacée, a annoncé dans un communiqué l'Institut de conservation de la nature et des forêts.

Le bilan des décès dus à la canicule en Espagne depuis une semaine est monté à 10 avec la confirmation de la mort mardi d'un homme de 41 ans d'un coup de chaleur en Catalogne.

Articles Liés