Le numéro deux d'Air Canada, futur patron d'Air France-KLM ?

Le numéro deux d'Air Canada, futur patron d'Air France-KLM ?

Le groupe américan Delta et la firme asiatique China Eastern, qui figurent parmi les actionnaires d'Air France - KLM, ont insisté pour étendre la recherche de successeurs vers des profils internationaux. "Un tabou jusqu'à présent pour le groupe" qui privilégiait des dirigeants français, note Le Monde.

Benjamin (surnommé Ben) Smith deviendrait directeur général d'Air France-KLM, qui se doterait d'un président non-exécutif, affirme Le Monde. La veille, dans un tweet, le président de la section Air France du syndicat national des pilotes de ligne (SNPL), Philippe Evain, avait déjà balancé le patronyme de cet éventuel dirigeant, tout en s'opposant à ce choix: "Le seul avantage serait le maintien des personnes qui ont échoué, ce serait une grave erreur".

"Le processus de nomination de la nouvelle gouvernance d'Air France-KLM est en cours et se poursuit", a réaffirmé une porte-parole du groupe.

Mais le titre reste en chute de 34% cette année, expliquant, selon une source proche du dossier, pourquoi l'Etat n'est pas pressé de céder sa participation de 14,3% dans Air France-KLM qu'AccorHotels a convoité avant de jeter l'éponge. S'il s'agit de "maintenir les gens en place, ça ne vaut pas le coup", a-t-il insisté.


Jean-Marc Janaillac avait démissionné le 4 mai à la suite d'une consultation du personnel sur un accord salarial, rejeté à 55,44%. Ce poste est actuellement assuré par intérim par Anne-Marie Couderc, également présidente du comité de nomination.

Selon le site de la compagnie, il s'occupe "de l'ensemble des fonctions liées au service à la clientèle, aux affaires commerciales et à l'exploitation d'Air Canada dans le monde", ainsi que de la stratégie marketing et de "son rendement opérationnel et financier".

Il y est aussi décrit comme "le visionnaire de l'expansion stratégique et diversifiée du réseau mondial d'Air Canada", souligne l'AFP. Il est pourtant spécialiste des négociations sociales et un fin connaisseur du secteur aérien: c'est à lui que l'on doit la création de la filiale à bas coûts Air Canada Rouge.

Articles Liés