La Force de l'espace de Trump à partir de 2020

La Force de l'espace de Trump à partir de 2020

Objectif: s'assurer que les États-Unis "dominent l'espace".

C'est Mike Pence, le fidèle vice-président de Donald Trump, qui l'a annoncé: "l'heure est venue d'établir la Force de l'Espace des Etats-Unis".

Il a également ajouté que le Congrès devait prendre des mesures pour établir un nouveau département qui s'occupera de l'organisation, de l'équipement et de l'entraînement de cette nouvelle force armée. "Pour défendre l'Amérique, une simple présence dans l'espace ne suffit pas, nous devons dominer l'espace", avait déclaré en mai le président avant de signer en juin 2018 un décret relançant cette idée qui a déjà circulé à Washington.

Les militaires du monde entier dépendent de plus en plus des outils de géolocalisation pour leurs opérations et la sécurisation des satellites est devenue un enjeu à l'importance croissante.

"L'espace a fondamentalement changé depuis une génération", a déclaré M. Pence.

Mike Pence a notamment pointé du doigt le lancement d'un missile balistique en 2007 par la Chine, qui a alors réussi à détruire l'un de ses propres satellites, "une démonstration hautement provocatrice de la capacité croissante de la Chine à militariser l'espace", selon lui.


Les préparatifs sont désormais en cours pour constituer cette force spatiale appelée de ses vœux par Donald Trump.

La Russie a également été évoquée lors de son allocution, entre autres pour ses projets de laser aéroporté. Avec une branche à part, l'Air Force devrait perdre en budget et en responsabilité. Problème: la création d'une nouvelle armée implique celle d'une nouvelle administration, et donc l'embauche de centaines de fonctionnaires.

Cette création d'une telle force remet en question ce traité. Sa création doit toutefois recevoir l'aval du Congrès.

Certains élus républicains ont soutenu publiquement le projet mais de nombreux démocrates s'y opposent. Le ministre de la Défense, Jim Mattis, s'était lui-même montré sceptique l'an dernier.

C'est l'US Air Force qui est actuellement chargée de surveiller et de contrôler l'espace.

"Nos adversaires ont déjà transformé l'espace en domaine de combat". Jeudi soir sur Fox News, l'astronaute à la retraite Scott Kelly a par exemple expliqué qu'il y avait déjà une tentative de créer une force de l'espace indépendante: "Nous avions déjà un commandement dédié à l'espace, lequel a été ramené au sein de l'US Air Force en 2002 parce que ça n'a pas marché comme ils s'y attendaient [.] Qu'est-ce qui ne va pas avec la 'Force de l'espace'?"

Articles Liés