Trump sauve de justesse un siège dans le fief républicain dans l'Ohio

Trump sauve de justesse un siège dans le fief républicain dans l'Ohio

Donald Trump en tête, les républicains américains se sont lourdement mobilisés pour conserver une circonscription ancrée à droite depuis des décennies, proclamant finalement victoire dans un scrutin de l'Ohio. Après mon discours de samedi, il y a eu un énorme tournant. "Maintenant, Troy remporte une grande victoire à une époque difficile de l'année pour les élections", s'est-il réjoui sur Twitter.

Troy Balderson a remercié le président, devant ses supporteurs.

Si le président américain n'y va pas de main morte pour donner des airs de victoire écrasante au résultat de cette course pour un siège à la Chambre des représentants, c'est que l'enjeu était énorme pour lui comme pour le parti républicain ce mardi 7 août et que le dépouillement n'a pas du tout été à la hauteur de leurs espérances. Les dix points d'avance du mois de juin de Troy Balderson, 56 ans, se sont évaporés dans cette banlieue aisée de la capitale de l'Etat, Columbus. "L'Amérique est sur la bonne voie et nous allons y rester", a-t-il lancé.

Même si aucune projection nette de victoire n'avait été faite dans la nuit par les grandes chaînes télévisées ou par les autorités de l'Etat, Donald Trump et Balderson ont crié victoire sur Twitter.

Mais le fait que les républicains soient à la peine dans un bastion aussi fidèle pourrait avoir, selon les spécialistes, d'importantes conséquences en novembre. Si le scénario se reproduit à l'automne dans "des circonscriptions similaires, les républicains vont certainement perdre la Chambre", a-t-il écrit sur le site FiveThirtyEight. "Il est évident que l'énergie est du côté démocrate". Se gardant d'entrer dans une joute directe avec Donald Trump, Danny O'Connor, avocat de 31 ans au visage poupin, avait appelé sans relâche à la mobilisation. Mais les démocrates espèrent le faire basculer et envoyer ainsi un message d'avertissement à Donald Trump.


Ce fils admiratif d'une "survivante" d'un cancer du sein tient ainsi au renforcement de la couverture santé, plaide pour des limitations "de bon sens" sur les armes et dénonce une "guerre commerciale" qui affecte les agriculteurs de l'Ohio. L'Ohio fait partie des "swing states", ces Etats-clés de l'élection présidentielle américaine. Donald Trump y avait devancé la candidate démocrate Hillary Clinton de huit points en 2016.

La prédiction de Donald Trump contredit en tout cas la tradition voulant que le parti au pouvoir à la Maison Blanche perde les élections de mi-mandat aux Etats-Unis.

Egalement en jeu, en plus des 435 sièges de la Chambre: un tiers (35) du Sénat et les postes de gouverneur dans 36 des 50 Etats.

Les républicains pensaient le district acquis au Grand Old Party. Les démocrates ont besoin de remporter 23 sièges au niveau national pour récupérer la chambre basse du Congrès.

Malgré tout l'enthousiasme dont il fait preuve ce mercredi 8 août, Donald Trump a de quoi sérieusement s'inquiéter devant la tournure qu'a prise cette élection.

Articles Liés