Snapchat a perdu 3 millions d’utilisateurs actifs quotidiens

Snapchat a perdu 3 millions d’utilisateurs actifs quotidiens

D'après Reuters, c'est une première pour la société californienne, dont le nombre d'utilisateurs avait connu une croissance ininterrompue depuis son entrée en Bourse en mars 2017.

Malgré ces bons résultats financiers, le nombre d'utilisateurs et utilisatrices de Snapchat a baissé pour la première fois depuis la création de l'application en 2011. Snap a beaucoup tergiversé ces six derniers mois sur la refonte de son service: au début de l'année, l'entreprise a créé deux pages séparées pour les " stories", ces vidéos éphémères disparaissant au bout de 24 heures: une pour les célébrités et les médias et une pour les amis. Mais qui serait ici imputable au nouveau design " disruptif " (horreur) de l'application qui aurait fait fuir 1,5% de la masse des utilisateurs de Snapchat - ils sont passés de 191 millions au trimestre dernier à 188 millions au second trimestre. La décision a provoqué un tollé, jetant des figures importantes comme Kylie Jenner, l'une des soeurs de l'empire Kardashian, dans les bras d'Instagram. Une pétition a d'ailleurs réuni un million de signataires pour réclamerle retour à l'ancienne version. Aux côtés de ses lunettes de soleil connectées Spectacles qui sont équipées de mini caméras, son produit phare demeure (et largement) l'application Snapchat.

Afin de calmer les mécontents, Snapchat a tout d'abord lancé un système d'onglet pour aider les utilisateurs à organiser le contenu. Au trimestre dernier, il en avait gagné 4 millions pour atteindre 191 millions. Simone Stolzoff, journaliste à Quartz, estime que la concurrence avec ses rivaux tels qu'Instagram et l'introduction du règlement général sur la protection des données de la part de l'Union Européenne sont aussi -et surtout- à prendre en compte. Cela ne va sans doute pas en s'arrangeant, car pour couronner le tout, Instagram a de nouvelles fonctionnalités, que n'a pas Snapchat, comme le sondage, les questions anonymes ou encore l'insertion d'une musique dans les Stories. Cette mise à jour est de nouveau désignée comme responsable de la baisse du nombre d'utilisateurs.


Ces mauvais résultats sont tempérés par Evan Spiegel: le nombre d'utilisateurs actifs par mois a progressé. Ainsi la part de publicité sur l'application est passée de 18% à 75% en un an, car Snapchat mise sur sa capacité de ciblage. Ces recettes sont scrutées de près, car dépendantes du succès auprès du public. "L'impact à court et long terme sur notre nombre d'utilisateurs est difficile à prédire". La fidélisation de plus de 35 ans a en tout cas augmenté de 8% sur le dernier trimestre. Ce chiffre est encore éloigné de celui de Facebook, qui tire 6 dollars par inscrit.

Si une certaine saturation se fait sentir en Amérique du Nord et en Europe, la société a aussi des poches de croissance à l'international, qui représentent désormais 32 % de ses revenus, contre 19 % il y a un an.

Articles Liés