La Corse reste en alerte orange canicule

La Corse reste en alerte orange canicule

La Ville devait ouvrir cinq parcs supplémentaires toute la nuit pour permettre aux Parisiens de se rafraîchir.

Corollaire de la chaleur et du trafic routier, un épisode de pollution à l'ozone est prévu vendredi en Île-de-France. Les météorologues pointent notamment le risque d'un prolongement de la canicule en septembre, a-t-elle relevé.

Lors de son entretien sur France Inter, Agnès Buzyn a également donné quelques conseils aux vacanciers qui vont prendre la route: "Il faut impérativement rouler plus tôt le matin ou tard le soir, éviter les périodes de grande chaleur, protéger les enfants".

Face à certaines critiques, comme celles de Patrick Pelloux, président de l'Association des médecins urgentistes de France, qui a évoqué "une saturation des services des urgences", le porte-parole du gouvernement Benjamin Griveaux a assuré vendredi qu'il n'y a avait "pas de tension générale dans les services d'urgence". Soixante-six départements français sont désormais concernés. Seule la partie nord-ouest de l'Hexagone est épargnée.


Météo-France a ajouté vendredi après-midi la Charente-Maritime aux 66 départements déjà en vigilance orange depuis jeudi, égalant le record du 21 juin 2017 où 67 départements s'étaient retrouvés sur la carte vigilance au même moment.

Voici les départements qui rejoignent l'alerte orange: Allier (03), Aube (10), Aveyron (12), Cantal (15), Charente (16), Cher (18), Corrèze (19), Creuse (23), Dordogne (24), Eure-et-Loir (28), Gers (32), Indre (36), Indre-et-Loire (37), Landes (40), Loir-et-Cher (41), Loire (42), Loiret (45), Lot (46), Nièvre (58), Puy-de-Dôme (63), Paris et petite couronne (75-92-93-94), Seine-et-Marne (77), Yvelines (78), Deux-Sèvres (79), Vienne (86), Haute-Vienne (87), Yonne (89), Essonne (91) et Val-d'Oise (95).

Alors que les 40°C ont été atteints cette semaine pour la première fois de l'année, cette barre n'avait pas été dépassée vendredi à 17H00, avec une température maximale de 39,6°C enregistrée dans le Gard, à Montclus. Les nuits seront très chaudes. Et pour cause, il n'y a pas que la canicule qui sera particulièrement intense ce week-end, le week-end sera chargé en terme de ciruculation. Météo France prévoit une journée légèrement plus fraîche dimanche avant un début de semaine à nouveau très chaud.

Articles Liés