Nuits des étoiles: la planète Mars à l'honneur

Nuits des étoiles: la planète Mars à l'honneur

Lancées en 1991, les Nuits des étoiles "sont d'abord un moment de partage", souligne Michel Viso, responsable de l'astrobiologie au Cnes, l'agence spatiale française.

C'est pourquoi la Nuit des Etoiles organise de nombreux événements les nuits du 3, 4 et 5 août 2018: expositions, conférences, spectacles... et bien sûr, séances d'observation du ciel en attendant de voir les étoiles filantes.

Elle est en effet particulièrement proche de notre planète cette année, à environ 60 millions de kilomètres et en "opposition " selon les spécialistes.

Plus petite que la Terre, Mars n'a plus désormais qu'une atmosphère très ténue, composée à 96% de dioxyde de carbone. La planète rouge constitue donc la particularité de cette nouvelle édition des Nuits des Étoiles, toujours organisée par l'Association Française d'astronomie (AFA). En pivotant vers le sud-ouest, votre œil sera attiré par l'éclat de Jupiter à une vingtaine de degrés de hauteur, puis, vers le sud, ce sera au tour de Saturne de se signaler.


Cette 28e Nuit des étoiles est également placée sous le signe de la planète Mars, qui n'a plus été aussi proche de la Terre ( 57,6 millions de kilomètres) depuis quinze ans. Il faudra trouver un endroit dégagé loin de l'éclairage des agglomérations.

Mais elle ne sera pas la seule à être visible après le coucher du soleil.

Jusqu'à la fin de l'été et de façon rarissime, Mars restera l'étoile la plus brillante du ciel. La trace phosphorescente de la Voie lactée se révélera autour de Saturne et grimpera jusqu'au sommet du ciel, le zénith, avant de retomber vers le nord-est et les constellations de Cassiopée et de Persée.

Articles Liés