Jardim : "L'OM n'était pas aussi fort"

Jardim :

Leonardo Jardim explique qu'il n'a rien à voir avec le recrutement et qu'il se contente de monter le meilleur système de jeu possible en vue du podium avec les joueurs mis à sa disposition par ses dirigeants. Je crois qu'à cette date précise du 30 juillet (jour de l'interview, ndlr), si on en reste là, nous allons connaître la saison la plus difficile depuis mon arrivée, a lâché le Portugais dans les colonnes du journal Nice-Matin, avant de tempérer. Les renforts enregistrés par le club de la Principauté sont jeunes, très jeunes pour certains, et peut-être trop tendres pour pouvoir tenir la distance sur tous les tableaux. "J'ai déjà parlé au directeur (sportif, Michael Emenalo) et à Vadim (Vasilyev, vice-président). Ce sont eux qui décident des besoins", a-t-il ajouté. Par ailleurs, il estime que la concurrence sera plus rude.

"Vous savez, les saisons faciles n'existent pas".


"C'est toujours difficile. Mais je peux dire une chose..." Mais Leonardo Jardim n'est pas "quelqu'un qui va pleurer devant les médias pour avoir des joueurs" et ne le fera donc pas.

"Nos adversaires sont plus costauds que les dernières années". Ce sont des obstacles supplémentaires pour arriver sur le podium. Il pense qu'il pourrait vivre son exercice le plus compliqué. Ce n'est pas mon habitude. "Cette année aussi, j'ai dit ce que je pensais".

Articles Liés