Urgent / Révocation de Bendjo : Bédié "condamne la dérive autoritaire" de Ouattara

Urgent / Révocation de Bendjo : Bédié

Le Maire de la commune du Plateau, Akossi Bendjo a été révoqué de son poste pour faux et usage de faux, grave déviation dans la gestion et faux en écriture publique, a annoncé ce mercredi le porte parole du Gouvernement, le ministre de la Communication et des Médias, à l'issue du Conseil des ministres. Révocation de Bendjo, les preuves de l'illégalité: Tout ça pour Sawegnon?

Cette décision intervient alors qu'Akossi Bendjo avait manifesté son intention d'être candidat à sa succession. " Le PDCI, constate que cette révocation vient s'inscrire dans une série qui cible ses élus et de ses cadres militants, notamment le limogeage de l'inspecteur générale d'Etat Gnamien N'Goran et la suspension illégale du président du Conseil régional du Hambol, le ministre Jean Louis Billon", a indiqué M. Narcisse Kouadio dans une déclaration lue devant la presse. ", a-t-il ajouté. Dénonçant au passage le non -respect de la loi et de la procédure administrative en vigueur dans le cas d'espèce en matière de contrôle et de gestion des collectivités territoriales". Le PDCI-RDA conclut à un harcèlement et s'inquiète de la démarche du gouvernement. Le PDCI-RDA souligne que cet acte posé, en pleine période de préparation des élections locales, porte atteinte gravement à la démocratie et à l'Etat de droit.

"Rien ne n'empêchera de poursuivre notre combat pour la libération de notre pays", a déclaré M. Bendjo, appelant les "Ivoiriens à se mettre en rangs de bataille pour mettre fin à la dérive totalitaire qui s'installe" en Côte d'Ivoire.


"Le PDCI compte également rencontrer les différentes chancelleries afin de leur présenter la situation qui prévaut et les prendre à témoin".

Le PDCI-RDA appelle les Militantes et Militants à la vigilance et leur demande de demeurer mobilisés et de rester constamment à l'écoute des mots d'ordre du Parti pour les actions à venir.

Fait à Abidjan le 02 aout 2018.

Articles Liés